Quelques mois avant la Conférence des Nations-Unies de Paris sur le climat, voilà que le spectre des combustibles fossiles, les plus grands responsables des émissions de CO2, s’invite pour le financement de cette COP21. Cependant, ce n’est pas réellement une surprise, plutôt un classique. Problème: l’humanité a un planning très serré pour sortir définitivement du pétrole, du charbon et du gaz. Sinon, adieu la limite des +2°C...

Un nouvel appel d’offres a été lancé pour stimuler la réalisation d’installations photovoltaïques sur bâtiment de 100 à 250 kW de puissance crête: parkings, entreprises, établissements scolaires... Les lauréats seront sélectionnés sur le prix et l’impact carbone des modules utilisés.

Ancien vainqueur de la Route du Rhum, le Britannique Phil Sharp a l’ambition de gagner le prochain Vendée Globe avec un bateau équipé d’un système d’énergie n’émettant pas de gaz à effet de serre. Lors du Vendée Globe 2012, beaucoup de concurrents avaient déjà limité leur consommation de carburant grâce à des hydrogénérateurs.

L’ADEME et le collectif Effinergie, développant notamment des labels liés à la performance énergétique du bâtiment, ont signé une convention-cadre de partenariat afin d’optimiser et de massifier la réduction de la consommation d’énergie et celle des émissions de gaz à effet de serre.

Selon la fédération Oil and Gas UK, l'industrie pétrolière britannique doit réduire ses coûts de 40% pour compenser la chute des prix du brut et enrayer l'effondrement de l'exploration en Mer du Nord.

En annonçant une réduction de 25 à 30 % de ses émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990, la Russie -5ème émettteur mondial de CO2- vise en fait une augmentation de ses émissions de l’ordre de 40 - 50 % d’ici 2030 ! Explications.

Informations supplémentaires