16ème mois consécutif à battre son record de température selon l'agence américaine NOAA, le mois d'août a clairement dépassé, comme les précédents de cette année, les 1°C d'anomalie par rapport aux niveaux préindustriels. Et on ne peut plus vraiment compter sur le phénomène "refroidissant" La Nina pour faire retomber la fièvre de 2016...

Les mois de septembre et d'octobre sont les mois de l'année qui connaissent naturellement pour la planète les plus faibles taux de concentration de CO2, en particulier à l'observatoire de Mauna Loa, à Hawaï. Pour la première fois, ils s'annoncent ici supérieurs en moyenne à 400 ppm.

Juillet est traditionnellement le mois le plus chaud de l'année pour la planète. Cette année, la température moyenne du globe a atteint 16,67°C, ce qui constitue un nouveau record depuis le début de la civilisation industrielle. Le précédent record (16,61°C) avait été établi l'an passé.

Avec de janvier à juin six mois qui ont tous battu leur record de température moyenne depuis le XIXème siècle, le 1er semestre 2016 surpasse de +0,2°C selon l'agence américaine NOAA, le premier semestre 2015, précédent record. Il rapproche ainsi sérieusement la Terre de la barre de +1,5°C de réchauffement global par rapport aux niveaux préindustriels.

Selon un nouveau rapport et outre les milliers de morts prématurées qu'elles provoquent chaque année, les trente centrales à charbon européennes les plus sales émettent environ la moitié du CO2 injecté dans l'atmosphère par l'ensemble des 280 centrales utilisant cette source d'énergie en Europe, du Royaume-Uni à la Pologne, en passant par l'Allemagne, l'Espagne, les Pays-Bas, la Grèce, la Bulgarie, la Roumanie, la République tchèque, la Hongrie, etc.

Avec près de 4 parties par million (ppm) de plus qu'en mai 2015, la concentration de CO2 dans l'atmosphère a augmenté comme jamais en un an depuis l'époque préindustrielle. En données corrigées des variations saisonnières, elle atteint 404,36 ppm à l'observatoire Mauna Loa de Hawaï. Elle avait passé la barre des 400 ppm en avril 2015.

Informations supplémentaires