Avec à nouveau une température moyenne record en mars, le réchauffement global de la planète atteint pour le dernier semestre + 1,4°C par rapport à la moyenne 1880-1920, selon le scientifique américain de la Columbia University de New-York, James Hansen.

Alors que l’Accord de Paris issu fin 2015 de la COP21 (1) donne comme objectif de limiter le réchauffement global de la planète à +1,5°C à l’horizon 2100, cette limite apparaît déjà clairement à l’horizon en 2016 ! Avec l’aide du phénomène El Nino, les six mois d’octobre 2015 à mars 2016 ont en effet tous dépassé la barre de +1°C par rapport à la moyenne de température 1951-1980 selon les chiffres du Goddard Institute for Space Studies (GISS) de la NASA: +1,06°C en octobre, +1,03°C en novembre, +1,10°C en décembre, + 1,14°C en janvier, + 1,35°C en février, + 1,28°C en mars... Ce à quoi il convient bien sûr d’ajouter le réchauffement issu du début du XXème siècle.

Ainsi, le scientifique américain de l’Institut de la Terre à la Columbia University de New-York, James Hansen, souligne que la moyenne de température du globe pour les six derniers mois a été de 1,15°C plus chaude que la moyenne 1951-1980, soit... +1,4°C par rapport à la moyenne 1880-1920.

Boostée par l’actuel phénomène El Nino, réchauffant nettement l’atmosphère, cette accélération de l’augmentation de la température globale moyenne de la planète devrait maintenant être appelée à se consolider avec l’affaiblissement d’El Nino, explique également ce scientifique qui a alerté le monde politique sur les dangers du changement climatique dès les années 1980. Néanmoins, la tendance de long terme au réchauffement va bien sûr logiquement se poursuivre, toujours selon lui. Ce que montrent du reste les courbes d’augmentation que James Hansen effectue, que ce soit en prenant les températures moyennes des douze derniers mois, des 60 derniers mois ou encore des 132 derniers mois courants.

(1) 21ème conférence des parties (pays) adhérant à la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques.

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin

Informations supplémentaires