Organisés pour la première fois cette année, les Trophées Solutions Climat veulent mettre en lumière des projets qui permettent à des entreprises de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de s’adapter au changement climatique actuel et à venir. Avec un jury présidé par le climatologue Hervé Le Treut, ces trophées seront remis pendant la conférence des Nations-Unies sur le climat, début décembre à Paris (COP21).

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), le Collège des directeurs du développement durable (C3D), le Crédit Coopératif, l’association Orée (Organisation pour le Respect de l'Environnement dans l'Entreprise), le dispositif Solutions COP21 du Comité français pour le développement durable (Comité 21), The Shift Project et le salon World Efficiency, ont lancé à l’occasion de la Conférence Paris Climat, alias la COP21 (1) les Trophées Solutions Climat pour les entreprises.

“Les solutions novatrices en matière de consommation d'énergie, de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de préservation des ressources existent et doivent plus que jamais être mises en lumière”

Pour les responsables, il s’agit de “récompenser les meilleures solutions” en matière d’atténuation du réchauffement global et/ou d’adaptation aux changements climatiques, cette atténuation et cette adaptation formant les deux grandes catégories des Trophées Solutions Climat. Issues de la terminologie adoptée par le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), ces catégories visent donc à mettre en lumière d’un côté les entreprises qui participent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de l’autre celles qui adoptent des mesures proactives “pour anticiper et prévenir les risques des dérèglements climatiques, réagir aux conséquences et tirer parti d'éventuels nouveaux champs d'actions”. Deux trophées, “PME” et “Grand Groupe”, seront attribués pour chacune de ces catégories. Secteurs d’activités pris en compte: “aménager / exploiter”, “produire des biens / services”, “bâtir”, “nourrir” et “transporter”.

“Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s'engager vers des modèles de production, construction, aménagement, exploitation, moins "impactants" pour les ressources et le climat. Les solutions novatrices en matière de consommation d'énergie, de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de préservation des ressources existent et doivent plus que jamais être mises en lumière”, argumentent-ils.

Remise des prix le 2 décembre à la “Galerie des Solutions”, au Bourget

Pour postuler, une entreprise devait posséder une implantation en France (même si son projet possède une envergure internationale), être porteuse “d'une solution ou d'un projet déjà réalisé ou expérimenté sur au moins un pilote”. Devant donc “apporter un avantage en matière d'atténuation et/ou d'adaptation aux dérèglements climatiques”, tout projetdoit également  “pouvoir justifier de bénéfices en termes de création de valeurs économiques, création d'emplois, préservation des ressources naturelles et de la biodiversité, ancrage local...”

Composé d’experts des ressources et du climat, je jury de sélection sera présidé par le climatologue Hervé Le Treut, directeur de l’Institut Pierre Simon Laplace, directeur de recherche au CNRS, contributeur du GIEC. La remise des trophées est prévue pendant la COP21, précisément le 2 décembre, à l’occasion de la “Galerie des Solutions” organisée au Bourget par World Efficiency. Les lauréats seront également être mis à l’honneur le 4 décembre, lors d’une “Winners conférence” au Grand Palais, dans le cadre du dispositif Solutions COP21.

(1) COP21: Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques, dont l’objet est d’aboutir à un accord universel permettant de stabiliser le réchauffement global dans la limite de +2°C.

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin

Informations supplémentaires