Etat d’urgence climatique. Dimanche 29 novembre, à la veille de l’ouverture de la COP21, une chaîne humaine doit se former de 12 h à 13 h à Paris, sur les trottoirs entre les places de la République et de la Nation, sur le boulevard Voltaire en passant par le Bataclan et la rue de Charonne.

Alors que la Marche pour le climat initialement prévue à Paris, dimanche 29 novembre, juste avant l’ouverture de la COP21 (1), a été annulée pour cause d’état d’urgence, la Coalition Climat 21, alliance de plus de 130 organisations de la société civile, appelle à “former une chaîne humaine sur les trottoirs entre République et Nation, sur le boulevard Voltaire en passant par le Bataclan et la rue de Charonne”.

“Suite aux attentats odieux du 13 novembre, les autorités ont déclaré l’état d’urgence et interdit la Marche pour le climat initialement prévue ce dimanche, réduisant de fait au silence les voix des populations directement affectées par le changement climatique. Paradoxalement, les marchés de Noël et les rencontres sportives sont maintenus”, explique la Coalition Climat.

“La réalité est que nous sommes dans un état d’urgence climatique. Plus que jamais, la société civile, unie et solidaire, a le devoir de faire entendre les exigences citoyennes lors de la COP21. C'est pourquoi nous serons mobilisés ce dimanche 29 novembre à Paris et dans les autres villes en France. Au même moment, des centaines de milliers de personnes marcheront de Durban à Sao Paulo, en passant par New Delhi et Londres”, ajoute-t-elle.

La chaîne humaine parisienne sera ainsi formée de 12 h à 13 h “pour la justice climatique, pour la paix qu'elle contribue à apporter et en hommage aux victimes des attentats” expliquent les militant qui veulent vivre “vivre ensemble sur une Terre juste et vivable”.

Différentes autres mobilisations alternatives sont prévues à Paris. Un outil inédit, march4me.org, doit permettre “à tous ceux qui ne peuvent pas marcher ce jour-là de se faire représenter par tous ceux qui marcheront en Amérique, en Afrique, en Asie, en Europe”.  Plus de 50 marches sont prévues à travers le monde. La Place de la République sera pour sa part investie par des chaussures. Elles symboliseront “les pas des personnes qui devaient participer à la marche pour le climat à Paris”. Chacun peut ainsi décorer ses chaussures, y glisser “un mot d’espoir pour l’avenir” et les déposer auprès de nos volontaires en t-shirt rose à la sortie 4 du métro République, à l'entrée de la rue du Faubourg du Temple tous les jours de 8h à 20h, jusqu’au 28 novembre.

(1) 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques, ayant officiellement pour objet de trouver un accord internationale capable de mettre l’humanité sur la voie d’une limitation du réchauffement global à +2°C.

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin

Informations supplémentaires