Concevoir votre jardin en fonction du climat, du régime de précipitation local et des caractéristiques des essences adaptées, permet de bonifier l’extérieur de votre habitation tout en développant une véritable action de réduction de la consommation d’eau.

Outre la mise en place d’un récupérateur d’eau de pluie, qui peut être une cuve ou un bassin -option plus naturelle- vous pouvez réaliser d'importantes économies d’eau en reconfigurant votre jardin. Quand vous vous engagez dans cette opération, concevez vos espaces verts en observant les pentes et en favorisant l’arrosage naturel, par la pluie. Vous pourrez ainsi améliorer la pénétration de l’eau en aménageant les pentes, ce qui est en plus agréable à l’œil.

Concernant les essences utilisées, privilégiez les plantes adaptées au climat et aux précipitations locales, et regroupez-les selon leur régime hydrique en plaçant les plus gourmandes là où les pluies dominantes se montrent le plus importantes, sinon là où arrivent les écoulements, ou tout simplement près de la cuisine, à partir de laquelle vous leur ferez profitez de l'eau de rinçage des légumes, salades...

Si vous éliminez en plus les plates-bandes en hauteur et si vous évitez dès que possible le gazon, très gourmand en eau, alors vous augmenterez vos économies, en gagnant en plus en esthétique. Vous pouvez par exemple laisser la nature reprendre progressivement le dessus sur le gazon, ou même idéalement, mettre en place arbres fruitiers, potager... Faites vous au besoin aider par un jardinier. Vos récoltes vous rembourseront.

Enfin, profitez bien sûr d’un réaménagement paysager pour intégrer si besoin un système d’arrosage économique (programmateur, goutte-à-goutte…). Et n’oubliez jamais que les arrosages sont plus efficaces le soir ou le matin, particulièrement en saison de végétation.

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin

Informations supplémentaires