Manger local en Ile-de-France c'est possible. Afin de montrer que cette offre existe bel et bien, le label "Des produits d'ici, cuisinés ici" se veut riche en qualité et plutôt sobre en gaz à effet de serre.

"Des produits d'ici, cuisinés ici". C'est avec ce slogan qu'a été lancé le premier label des chefs franciliens qui cuisinent "local" dans la région. Dès le départ, des dizaines d'établissements étaient déjà sur les rangs pour afficher son logo redessinant la Tour Eiffel en oignon, couleur fushia sur fond blanc...

En effet, si les guides recensent déjà la création et la gastronomie, le Centre régional de valorisation et d'innovation agricole et alimentaire (CERVIA) estimait pour sa part que les cuisines à base de produits frais de la région, n'étaient pas assez valorisées. Ainsi a-t-il décidé d'identifier les restaurateurs qui ont cette caractéristique et par conséquent, de donner au consommateur un nouveau repère "pour consommer local", et avec donc moins de transport, donc moins de gaz à effet de serre dans l'assiette.

Ce label s'inscrit dans la continuité des marques "Saveurs Paris Ile-de-France" pour les produits agricoles et alimentaires (rassemblant aujourd'hui 150 professionnels et 500 références) et de la marque "Plantes d'Ile-de-France" pour les plantes, arbres et arbustes.

Elaborer les plats avec des produits frais, de saison et originaires de la région

Rédigée autour des valeurs du patrimoine alimentaire et régional (7 critères), de la protection de l'environnement régional (7 critères), de l'implication sociétale et du dynamisme économique (6 critères), la charte engage les restaurateurs "à élaborer leurs plats avec des produits frais, de saison et originaires d'une grande région agricole. Autosuffisante en blé tendre et en salade, l'Ile-de-France est aussi la première productrice française de persil, de cresson, de radis..." soulignent les responsables.

Autrement dit, les restaurateurs labellisés doivent acheter local autant que faire se peut, se veulent "traditionnels" et transforment eux-mêmes leurs produits frais. On peut même dire qu'ils sont en accord avec la majorité des habitants, car selon CERVIA 57% des Franciliens préfèrent acheter des produits locaux et 73% consomment des produits frais.

Ce label doit également être l'occasion de mettre encore plus en valeur le patrimoine gastronomique francilien: champignons et jambon de Paris, moutardes de Meaux et de Provins, bries de Melun, Meaux et Montereau, menthe poivrée de Milly-le-Forêt...

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin

Informations supplémentaires