Energie, vie marine, croissance, économie, modes de vie, terrorisme... La question climatique a des implications dans de multiples domaines, sinon dans tous. C’est ce que montrent différents rendez-vous programmés avant et pendant la conférence-climat de Paris (COP21) dont l’objet est de trouver un accord capable de limiter le réchauffement global à +2°C.

Permettant la multiplication des conférences, débats, expositions et autres initiatives citoyennes, la perspective de la COP21 (1) offre à chacun l’occasion de s’approprier le sujet de la problématique énergie - climat. Petite sélection de rendez-vous pouvant permettre aux Parisiens et visiteurs de prendre un moment pour réfléchir sur l’avenir de l’humanité en général, et en particulier également sur le leur et celui de leurs proches.

Le prix de l’essence et le temps qu’il fera. Monologue de l’artiste Antoine Raimondi, ex-trapéziste, comédien et speaker climatique pour “(re)comprendre ensemble comment fonctionne le climat, à quel point nous sommes dépendant des énergies fossiles et quelles sont nos marges de manœuvres dans ce contexte”, lundi 23 novembre à 20 h au nouveau Jardin d’Alice, 19 rue Garibaldi à Montreuil. Prix libre.

La vie marine au service du climat. Conférence montrant les multiples services gratuits que rend l’océan au monde dans lequel nous vivon. Avec Clive Trueman, océanographe anglais ayant calculé la contribution de la faune très profonde à la régulation du climat, mercredi 25 novembre à 19 h, au Musée national de la Marine, 1 place du Trocadéro à Paris. Tél.: 01 47 55 62 79.

Daesh, le climat et le pic pétrolier. Conférence pour comprendre que “changement climatique et déclin de la manne pétrolière ont favorisé le marasme qui a abouti à la guerre civile” en Syrie, mercredi 25 novembre, à 20 h, au nouveau Jardin d'Alice, à Montreuil. Avec Matthieu Auzanneau, chargé de prospective au think tank de la transition carbone The Shift Project. Prix libre.

La prospérité sans croissance. Conférence – débat de Rob Hopkins, à l’occasion du lancement de l’édition française du dernier livre du fondateur du réseau Villes en Transition, “21 récits pour la Transition”, en conclusion d’une journée de rencontre du réseau Transition France, samedi 28 novembre, de 19 h à 20 h 30, à La Générale, 14 avenue Parmentier, à Paris 11ème. Place limitée. Inscription obligatoire.

Le changement climatique en Arctique : des impacts environnementaux aux enjeux économiques. Conférence organisée par Tara, avec notamment Jean-Claude Gascard (Université Pierre et Marie Curie), Dave Carlson, lee Karp-Boss (APECS, Association of Polar Early Career Scientists), lundi 30 novembre de 9 h à 13 h, au Pavillon Tara “Océan & climat”, sur la quais de Seine au niveau du Pont Alexandre III, au pied du Grand Palais. Sur inscription.

Place to Brief, émission accessible au public et en streaming, présentant une synthèse quotidienne des négociations de la COP 21, avec des personnalités, des artistes, chaque jour de 18 h à 20 h, dans le cadre de l’initiative Place To B, ayant pour but de mobiliser en parlant “autrement” du climat. Avec plus d’un millier de narrateurs, du 28 novembre au 13 décembre, 5 rue de Dunkerque à Paris 10ème.

Le climat, à quel prix ? Débat organisé vendredi 4 décembre, de 16 h 30 à 18 h, dans le cadre du Parlement des Entrepreneurs d’avenir qui se tient les 4 et 5 décembre à l’UNESCO, avec l’Université de la Terre. Avec notamment Christian de Perthuis, professeur d’économie à l’Université de Paris-Dauphine, fondateur de la chaire Economie du climat, et Romain Ferrari, directeur du groupe serge Ferrari, président de la Fondation 2019. Le premier soutient la création d’un bonus - malus carbone international, le second la création d’une TVA circulaire. Inscription obligatoire. Maison de l’Unesco, 7 place Fontenoy, Paris 7ème.

Sommet citoyen pour le climat. Village mondial des alternatives organisé par Alternatiba, Climat Forum organisé par la Coalition 21, Marché paysan de la Confédération paysanne, les 4 et 5 décembre, à Montreuil.

Peut-on faire une « bonne » politique climatique en ignorant la science ? Table ronde avec James Hansen, climatologue américain pionnier alertant sur la dangerosité du réchauffement global depuis les années 1980-1990, vendredi 4 décembre, de 16 h 30 à 18 h 30, au Musée de l’air et de l’espace à Paris-Le Bourget, dans le cadre de La Galerie issue du récent salon du bas carbone World Efficiency. Un rendez-vous organisé par The Shift Project, think tank de la transition carbone.

(1) 21ème conférence des parties de la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), ayant pour objectif de mettre en place un accord international apte à mettre l’humanité sur une trajectoire pouvant limiter le récahuffement global de la planète à +2°C.

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin

Informations supplémentaires