Sur le site internet de L'Express-L'Expansion, les internautes ont eu un drôle de "scoop" ce 9 avril 2018: "le pic pétrolier n'aura pas lieu", leur annonce-t-on. Pensez ! L'archipel de Bahreïn a annoncé "la découverte d'un champ de 80 milliards de barils de pétrole". Un champ "plus important encore que le légendaire champ de Gawar découvert en Arabie Saoudite dans les années 1950", commente l'auteur de l'article, Julie de la Brosse, pour qui voilà "encore une mauvaise nouvelle pour la transition énergétique".

Paris. Mardi 6 février 2018. 13e arrondissement, 18 - 19 h, plus de bus 27, 62, 83, 89... Fin de service sans avertissement. Les chauffeurs retournent au garage. La cause apparente ? Il neige depuis la matinée ! Au final, 1 ou 2 cm dans les rues de la capitale en fin de journée... Les usagers rentrent à pieds sur des trottoirs glissants où les sable ou sel déversés l'ont surtout été par les commerçants et riverains. 20 h, les journaux télévisés glosent sur la neige et ses méfaits. Avec quelques degrés en dessous de zéro prévus pour la nuit, certains parlent même de températures "glaciales". La 'vigilance orange' reste de rigueur dans la région. Record de bouchons autour de la capitale, tour Eiffel fermée, trains retardés, entreprises gênées, croissance freinée... Ah la nature !

L'abandon de Notre-Dame-des-Landes sera-t-il effectivement une bonne nouvelle pour le climat futur ? Question saugrenue en apparence tant la réponse évidente, en ce moment de liesse écolo, apparaît être "oui". Comme il est évident que le retrait du projet est bénéfique pour les zones humides et pour la biodiversité de ce morceau de campagne. Seul détail, et il apparaît tout aussi évident: si l'on ne construit plus rien à Notre-Dame-des-Landes, on promet en revanche d'agrandir les actuels aéroports de Nantes-Atlantique et Rennes Saint-Jacques pour qu'ils puissent digérer l'augmentation du nombre de voyageurs sur laquelle on table dans les prochaines décennies, c'est-à-dire pour qu'ils puissent augmenter leurs capacités d'atterrissages, de décollages, etc.