Les guerres du climat

Les guerres du climat, c'est l'essai magistral d'un psychosociologue, Harald Welzer, concernant les effets du changement climatique sur la violence de notre monde. Pour Welzer, en plus du changement radical de notre environnement, c'est bien les valeurs et la conception de la liberté issues du siècle des Lumières qui sont en jeu.

 "De plus en plus d'hommes disposeront de moins en moins de bases pour assurer leur survie. Des conflits violents opposeront tous ceux qui prétendront se nourrir sur une seule et même portion de territoire ou boire à la même source en train de se tarir. Bientôt la distinction entre les réfugiés fuyant la guerre et les réfugiés climatiques, ne sera plus pertinente tant se multiplieront les guerres nouvelles générés par la dégradation du milieu. Les guerres induites par le climat seront la forme directe ou indirecte de la résolution des conflits du XXIe siècle". Telle est la conclusion du constat clinique que pose Harald Welzer à partir des enseignements des situations historiques passées, dans son livre "Les guerres du climat - Pourquoi on tue au XXIe siècle".

Analysant les rapports entre le climat et la violence, il suit un raisonnement redoutable:

1- Les problèmes ressentis "réclament des solutions à partir du moment où ils sont ressentis comme menaçants" par les populations.

2- Les tueries d'hier et d'aujourd'hui montrent comment la question climatique (problèmes liés aux pénuries d'eau, d'alimentation, de ressources, aux migrations massives) peut, directement ou de manière induite, déclencher des massacres allant jusqu'à l'effondrement des sociétés.

3- Le phénomène de "shifting baselines" amène l'homme à changer de perceptions et de valeurs, sans s'en rendre compte, en même temps que son environnement.

Conclusion: nous pouvons évoluer de deux manières. Soit nous procédons à un "changement culturel profond", à un changement de paradigme, pour "sortir de la logique mortifère de la croissance incessante et de la consommation illimitée sans que pour autant l'on ressente nécessairement cela comme un renoncement". Soit l'histoire, notre histoire, ne se terminera pas bien: non seulement les conséquences du changement climatique "changeront le monde et instaureront des situations autres que celles qu'on connaissait jusque là, mais elles marqueront aussi la fin du rationalisme des Lumières et de sa conception de la liberté. Mais il est des livres qu'on écrit dans l'espoir de se tromper", écrit Harald Welzer.

Harald Welzer est directeur de recherches en psychologie sociale à l'Université Witten/Herdecke et directeur du Centre de recherche interdisciplinaire sur la mémoire à Essen, en Allemagne.

"Les guerres du climat - Pourquoi on tue au XXIe siècle". Traduit en 2009 de l'allemand par Bernard Lortholary. paru aux éditions Gallimard, collection Folio Actuel. Nouvelle parution en 2012. 
 
FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin