Les lieux de restauration qui proposent chaque jour un menu végétal sont référencés par un site internet: VegOresto.fr

Que l’on évoque l’agroforesterie ou la permaculture, la prise en compte réelle de l’écologie dans l’agriculture montre à quel point le système agricole dominant, industriel, s’est développé en ignorant et en usant le système de fonctionnement des sols, en s’opposant à la nature plutôt qu’en se servant et en optimisant son étonnant potentiel. Et si l’on se rappelait enfin des lois de la terre ?

Eviter de placer un appareil qui fabrique du froid à côté d'un four, nettoyer régulièrement la grille arrière du réfrigérateur, mettre un couvercle sur une casserole d'eau à bouillir, utiliser tout le temps de chauffage des plaques... L’utilisation rationnelle des appareils et quelques précautions d’agencement de la cuisine peuvent faire fondre la consommation d’énergie. Toujours bon à rappeler à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Perfectionnant son Arche du goût, grand inventaire du patrimoine culinaire, Slow food développe également des projets de “sentinelles” afin de défendre des produits locaux menacés. Au programme : cahier des charges pour les producteurs volontaires, aide technique, valorisation, promotion... Plus de 20 produits bénéficient actuellement en France d’une sentinelle.

Manger local en Ile-de-France c'est possible. Afin de montrer que cette offre existe bel et bien, le label "Des produits d'ici, cuisinés ici" se veut riche en qualité et plutôt sobre en gaz à effet de serre.

S’il existe une corrélation entre niveau de revenu - et d’information - et consommation bio, de multiples initiatives (“Bio cabas, “De la ferme au quartier”, “Défi familles à alimentation positive”, “30 000 paniers solidaires”, “Uniterres “...) permettent de conjuguer de mieux en mieux alimentation biologique et bonne santé avec solidarité, réinsertion, lien social, développement local...

Sous-catégories

Informations supplémentaires