Les sociétaires de la coopérative bancaire La Nef ont transformé cette société financière en banque de plein exercice. Avec des statuts réadaptés, la nouvelle banque désire centrer ses activités sur l'être plutôt que sur l'avoir. Elle s'engage à préserver par son action la terre, l'eau et l'air, des "biens communs nécessaires à une organisation harmonieuse de la vie sur Terre".

Rassemblant cinquante entreprises d’insertion avec 30 ateliers de rénovation, 45 magasins et 29 sites de collectes des déchets d‘équipements électriques et électroniques (DEEE), le réseau Envie développe, sous la houlette de sa présidente Anémone Berès, son modèle précurseur d’économie circulaire. Il a fêté en 2014 ses 30 ans... "d'avance".

Une majorité des internautes du monde entier dit prendre en compte le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises dans la consommation. C’est ce que souligne une enquête effectuée auprès de 30 000 personnes par la société d’audience Nielsen. La génération des 21-34 ans est la plus sensible à ces considérations.

Insister sur la “responsabilité individuelle” dans l’avenir écologique de la planète ne signifie pas “culpabiliser” mais, pour David Holmgren, cofondateur de la permaculture, vouloir faire prendre conscience “de l’écosystème tout entier dans lequel nous vivons et des rapports que nous entretenons avec lui”, donc du pouvoir de changement qui réside en chaque personne, notamment pour freiner et réorganiser le cycle production – consommation.

Acheter directement aux producteurs sinon dans des circuits courts, prendre un peu de temps et de plaisir pour cuisiner, (re)découvrir les légumineuses, respecter les saisons, apprendre à connaître les fruits et légumes, manger moins de viande, bien regarder les prix avant d’acheter, réutiliser les restes... Manger “bio” ou manger "bon" ne veut pas forcément dire manger plus cher. Mais cela veut bien dire manger plus sain et plus sobre en CO2 quand les produits sont locaux.

Désirant tester, optimiser et promouvoir les low-techs -ou basses technologies- à l'occasion d'un tour du monde, le Nomade des Mers a fait escale au Cap-vert, à la découverte d'un système de culture hors-sol économe en eau -l'hydroponie- et de sa variante biologique, la bioponie.

Sous-catégories

Informations supplémentaires